Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > Initiatives PTCE > Village documentaire de Lussas : coopération des acteurs locaux du film (...)

Village documentaire de Lussas : coopération des acteurs locaux du film documentaire

Impression ForumPublié le 31 mai 2017 

Fondé en Ardèche il y a plus de trente ans, le village de Lussas accueille une douzaine d’acteurs du film documentaire d’auteur : production, édition, distribution, diffusion, ressources, formations et réseaux de création internationale... Regroupés en PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. depuis 2012, leur coopération permet l’émergence de projets enrichis des compétences de chacun.

Construction d’un pôle territorial pour la filière du documentaire

La dynamique du Village documentaire de Lussas a démarré avec la création de l’association Association Définition Ardèche images en 1979, qui s’est engagée dans le développement du film d’auteur. En 1989 pour la première fois, l’association organise les États généraux du film documentaire - qui sont aujourd’hui reconnus comme un festival incontournable du documentaire, avec 6 000 festivaliers chaque année.
Dans le même temps, s’est constitué un centre de ressources, la Maison du doc, qui recense les documentaires européens francophones, propose une base de données de 40 000 films et une vidéothèque professionnelle uniques en Europe de 17 000 films.
Autour de cette dynamique, ce sont 11 structures qui ont émergé et ont décidé en 2012 de créer un PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. .

Ce PTCE prend la forme associative et est composé de l’ensemble des douze acteurs, associations et entreprises. Y sont associés, dans le cadre d’un comité de pilotage, des acteurs publics : direction régionale des Affaires culturelles (DRAC), direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), Conseil Régional, Conseil départemental, Pays, Communauté de Communes, Commune, Caisse des dépôts et consignations. La coordination du PTCE est salariée et les membres apportent compétences et soutiens en nature.

Coopération des acteurs et construction de projets communs

Le Village documentaire de Lussas est un PTCE qui développe une filière, celle du film documentaire, avec des compétences diverses, dont la formation et une forte ouverture sur l’international avec les programmes AfricaDoc, Eurasiadoc, Doc OI (Océan Indien), Doc Amazonie Caraïbes (Caraïbes et l’Amérique Centrale), Doc Pacifique et Asia Doc.

En 2016, les dynamiques communes de ces acteurs se sont concrétisées dans le projet de construction d’un bâtiment de 1 500 m² mené par la Communauté de Communes, pour accueillir tous les structures du PTCE ainsi que les nouveaux arrivants. Appuyés sur la légitimité que ces acteurs ont acquise et sur leurs réseaux internationaux, de nouveaux projets devraient prendre forme avec l’installation dans les locaux, prévue pour 2018.

Pierre Mathéus, coordinateur du Village documentaire, explique que ce nouveau bâtiment permettra de mettre en oeuvre les projets du PTCE sur le volet numérique et de post-production. En effet, le bâtiment permettra de créer un atelier de post-production de films : montage, étalonnage, mixage... et ainsi la co-production d’une cinquantaine de films par an portées par la SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif Tënk créée en 2016. Tënk est à la fois le moteur économique du PTCE et sa vitrine, car il "permet de faire connaitre et rayonner le film documentaire documentaire au-delà des festivals et des afficionados", selon Pierre Mathéus, grâce au visionnage de documentaires en ligne.
Les actionnaires de la SCIC sont initialement l’association Le Village Documentaire, Ardèche Images, Film-documentaire.fr, Ardèche Images Production, les films de la Caravane, complétés ensuite par des actionnaires qui ne sont pas membres du PTCE mais qui font partie de la filière ailleurs en France et à l’étranger. Tënk devient également membre du PTCE.
"Le deuxième projet numérique, ajoute Pierre Mathéus, est aussi placé sous le signe de la coopération : Ardèche Images a démarré depuis début 2016 avec 6 autres festivals un site facilitant et mutualisant l’inscription de films aux festivals. Ce site permettra en outre de continuer à enrichir le fonds exceptionnel de 17 000 films hébergés à Lussas."

Parmi les développements sur d’autres projets communs, l’un d’entre eux est axé sur l’aide aux jeunes auteurs pour l’écriture et la réalisation de leur premier film. A travers un partenariat avec la Fédération Fédération Définition des Centre sociaux, il s’agira de lancer un appel à projets au sein des quartiers d’habitat social afin de proposer des formations aux jeunes cinéastes qui en sont issus, de les accompagner dans la production et la diffusion.

  • No de membres : 13 structures
  • Statut juridique de la cellule d’animation : Association loi 1901
  • Année de création : 2012
  • Nombre de salariés : 40 salariés (ensemble des 13 structures)
  • Budget annuel : 3 000 000 euros de budgets consolidés
  • Retombées économiques sur l’Ardèche Méridionale : 5 000 000 euros

Crédit photo : Hélène Motteau (1), Emmanuel Le Reste (2)

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Carte des PTCE

Signez la charte des PTCE

Nous suivre