Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Les Cahiers d’espérances > Visualiser les Cahiers

CLEJ

Argumentaire

Le pays Basque intérieur est un territoire rural du Pays Basque. Un groupe de jeunes de Euskaldun Gazteria – MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) Pays Basque, situé dans ce territoire a entamé un travail sur l’emploi des jeunes. Nous avons d’abord constaté un déséquilibre entre la zone côtière du Pays Basque (urbanisée) et la zone intérieure (rural). En effet la cote basque se dynamise au détriment de la zone intérieure. Nous avons aussi constaté qu’il est de plus en plus difficile de rassembler un capital de départ pour les jeunes souhaitant créer ou reprendre une entreprise, à cause de la crise économique. Attachés au territoire dans lequel nous vivons, nous avons voulu mettre en place un place un système permettant de participer à dynamiser le territoire

Facteurs de succès

Le projet n’en est qu’à son début pour le territoire dans lequel nous l’avons mis en place. Mais les CLEJ dans le territoire de la Soule ont fait leur preuves et nous sommes persuadés que cela fonctionnera chez nous, et pourra fonctionner dans d’autres territoires.

En effet les cinq CLEJ en Soule ont rassemblé 642 cotisants, ont permis d’aider 37 projets et ont prêté 122 956€.

L'organisation

Le MRJC : mouvement de jeunesse et d’éducation populaire géré et animé par des jeunes de 15 à 30 ans, qui permet à des jeunes de mener des projets sur les territoires ruraux, en proposant des outils, un accompagnement, une méthodologie.

Le CLEJ (créé par des jeunes du MRJC)

Les acteurs (Qui ?)

Des jeunes engagés au MRJC du Pays Basque (Euskaldun Gazteria).

Les jeunes

Un projet créé par des jeunes, pour des jeunes.

Présentation de l'initiative (Quoi ?)

Une association au Pays Basque avait créé depuis 2000 un système permettant de soutenir financièrement des jeunes désirant créer ou reprendre une entreprise, sur un territoire délimité : la Soule. Après avoir rencontré cette association, nous décidâmes de mettre en place la même chose sur le territoire dans lequel nous habitons : la Basse Navarre.

Le système en question est un « Comité Local d’Epargne pour les Jeunes » (CLEJ). Un CLEJ est une association composée de personnes épargnant 180€ (ou 15€ par mois pendant un an). L’argent mis en commun est prêté à taux 0 à des jeunes de 18 à 35 ans qui veulent créer ou reprendre une entreprise sur leur territoire, selon les demandes.

Nous sommes allés à la rencontre de différents acteurs de l’économie et de la création d’entreprise du territoire. Ils se sont rendu compte que le projet pouvait être vraiment utile. Le CLEJ va participer à dynamiser le territoire par le biais d’une démarche collective se basant sur la solidarité.

L’équipe a lancé une campagne de communication en septembre 2010 afin de faire connaître le projet et de rassembler une centaine de cotisants.

Le CLEJ a été créé en janvier 2011, et il pourra commencer à soutenir des jeunes qui veulent lancer leur activité dès septembre 2011.

Synthèse de mon indignation en une seule phrase

Créer son activité et rester sur son territoire : mission (presque) impossible !