Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Les Cahiers d’espérances > Visualiser les Cahiers

Le collectif aquitain des entrepreneurs sociaux du MOUVES veut « faire Mouvement ».

Argumentaire

Une autre économie respectueuse de l’humain et de l’environnement est possible !

Il faut changer d’échelle, construire un nouveau modèle !

Il faut passer d’une logique institutionnelle à une logique de mouvement !

Il faut « faire mouvement » !

Le MOUVES appelle à développer « un sens commun offensif » :

  • en multipliant les coopérations entre économie sociale, économie solidaire et entrepreneuriat social ;

  • en construisant des alliances avec la société civile, les acteurs économiques,

les acteurs politiques.

Facteurs de succès

Le MOUVES en développant l’entrepreneuriat social, entend contribuer ainsi au développement d’un « écosystème régional de l’innovation sociale » (Un Pacte aquitain pour l’innovation sociale), s’inspirant par exemple de l’expérience du Pôle régional d’innovoation sociale -PRIS- en Languedoc-Roussillon.

Impacts de l'initiative

Le MOUVES veut convaincre par « le langage de la preuve des pratiques et des impacts ».

Citons par exemple:

  • la production d’indicateurs de pratiques sociales, envrionnementales et démocratiques transversaux à l’ESS ;

  • le renforcement de la démarche entrepreneuriale du secteur de l’ESS (plus d’incubateurs d’entreprises sociales et fabriques à initiatives, des formations initiales et continues en entrepreneuriat social ) ;

  • la reconnaissance de l’innovation sociale comme composante à part entière de l’innovation (ouvrir aux projets socialement innovants les outils de droit commun réservés au champ classique de l’innovation technologique).

L'organisation

Le Mouves est un mouvement de « personnes » qui regroupe des entrepreneurs sociaux et des partenaires convaincus que l’entrepreneuriat social est une bonne manière de développer les territoires, d’impliquer les citoyens et de répondre aux problèmes socio-économiques.

La structure, porteuse de l'initiative

Le collectif aquitain du MOUVES

Les acteurs (Qui ?)

Le collectif Aquitain est une déclinaison régionale du mouvement des entrepreneurs sociaux MOUVES.

Les jeunes

L’esprit d’entreprendre dans des activités socialement utiles concerne particulièrement les jeunes.

Les partenaires

Ce Pacte aquitain pour l’innovation sociale serait largement ouvert aux acteurs régionaux, appuyé sur les compétences de recherche (labos, incubateurs, université) sur les entreprises (sociales et « classiques » ), mais aussi sur les ressources des territoires.

Message à l'opinion

Par la « charge de la preuve », avec des indicateurs et des critères, nous voulons contribuer à la reconnaissance des projets entrepreneuriaux socialement innovants (en termes d’acitivtié, d’ancrage territorial, d’intérêt collectif, de création d’emplois, de gouvernance, d’évaluation…) et la valorisation de l’ensemble de leurs impacts (aux niveau économique, social/ sociétal, environnemental, territorial… )

Message aux décideurs

Même message que plus haut

Message à ceux qui font l'ESS

Par la « charge de la preuve », avec des indicateurs et des critères, nous voulons contribuer à la reconnaissance de NOS projets entrepreneuriaux socialement innovants.

Propositions pour convaincre l'opinion

Contribuer ainsi à faire émerger des solutions innovantes répondant à des enjeux régionaux: énergie, environnement, services aux particuliers, emploi.

Présentation de l'initiative (Quoi ?)

Le MOUVES veut changer la donne :

  • en portant une voix nouvelle du secteur, fondée sur une approche claire et lisible, mettant en avant des pratiques - incarnées par des entrepreneurs sociaux - et des solutions aux problèmes de la société;

  • en construisant une communauté active et ouverte d’acteurs de terrain, animés par l’envie de faire mouvement, transversalement, pour échanger des bonnes pratiques et construire des projets pour leurs territoires ;

  • en accélérant la croissance de l’offre, par l’élaboration et la diffusion de propositions structurantes, en faveur du développement d’une économie plus solidaire.

Quelles alliances positives ?

Entreprises classiques/ entreprises sociales.

Synthèse de mon indignation en une seule phrase

Il faut passer d’une logique institutionnelle à une logique de mouvement !

Bougeons avec le MOUVES !

Témoignages

Des exemples concrets:

  • l’outil d’autopartage Autocool offre de véritables plus-values environnementales, sociales (démocratise la mobilité) et économiques (création de valeurs et d’emplois) ;

  • l’activité de collecte de déchets d’équipements électriques et électroniques Envie 2 E allie insertion socio-professionnelle, protection de l’environnement et accès à l’électroménager à petits prix ;

  • la coopérative d’activités et d’emploi Coop’alpha donne un statut d’entrepreneur salarié dans un cadre collectif.

  • l’agence publicitaire Zioum propose un service Web sans apport personnel.