Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Les Cahiers d’espérances > Visualiser les Cahiers

Pour les FAMILLES de malades psychiques des séjours (détente-réflexion-relaxation).

Argumentaire

Je m’indigne du peu de prise en compte par notre société de l’impact de la maladie psychique chez les personnes qui en sont atteintes et de la souffrance générée en elles-mêmes et dans leur famille.

1% de la population est soumise à des MALADIES PSYCHIQUES GRAVES et DURABLES. En France, 600 000 personnes

4% des personnes vivent les répercussions de ces réalités au sein de leur famille (fratrie et parents). Soit 2400 000 personnes ! Où sont les aides?

Il est démontré que les familles de malades psychiques ont une durée de vie inférieure à la moyenne nationale.

Or dans le champ politique ces souffrances sont minorées, et approchées le plus souvent selon un axe faussé : la peur et l’insécurité.

L’opinion publique est donc déformée.

Il est question de plan psychique (comme le plan Alzheimer) mais l’urgence de ce plan est grande

Comment sensibiliser d'autres acteurs

  • le monde du handicap : participer à des réflexions communes

  • être présents dans les instances territoriales

  • être adhérents du CISS ou de l’URIOPSS

  • la presse locale et générale

Conditions du développement

  • développer l’information

  • aider à la reproduction de l’expérience

  • de la conviction

REPIT est actuellement constitué de trois personnes dont deux travaillent à plein temps à l’extérieur et sont distantes les unes des autres de 100 à 500 km !.

  • une approche de la maladie psychique

Données chiffrées

600 000 Familles en souffrance

Réalisation : 3 séjours de 12 familles !

Ridicule ! plus que microscopique! Et non, nous espérons multiplication et généralisation.

Les petites gouttes d’eau font les grandes rivières.

Nous avons déjà oeuvré dans ce sens et cela a marché.

Changement d'échelle possible

  • La mise en oeuvre est simple lorsque le lieu d’accueil est trouvé.Il s’agit de coordonner des possibilités locales.

  • la multiplication allant vers la généralisation semble tout à fait accessible.

Facteurs de succès

  • malheureusement les besoins

  • la qualité du climat huamin offert lors de ces séjours

  • au delà de la détente la richesse des échanges entre pairs et l’apport de la réflexion menée selon une méthode européenne : les ateliers Prospect

  • la rigueur de l’organisation et l’attention portée à chaque famille

Impacts de l'initiative

  • grande satisfaction des participants aux deux premiers séjours. Ils nous ont sollicité pour revenir en 2011

  • afflux en augmentation des demandes d’inscription

L'organisation

Association R.E.P.I.T

La structure, porteuse de l'initiative

association R.E.P.I.T

Le modèle financier

  • voir la politique de l’aide aux aidants. Des mots certes mais aussi des réalités financières sont nécessaires

Les acteurs (Qui ?)

bénévoles associatifs.

Les jeunes

La maladie psychique touche les personnes vers l’âge du jeune adulte. Se vit une période où il n’y a pas de répit, ni pour la personne, ni pour les familles.

Les famille épuisées que nous recevons ont en moyenne 70 ans. Il n’est pas rare que leur proche handicapé ait de 35 à 55 ans. Nous recevons beaucoup de mères seules et de ressources modestes

Les partenaires

Azureva : village vacnces

Financiers :

  • Fondation de France

  • Conseil général du Cher

  • Mutuelles: MGEN, MACIF (contacts en cours)

  • Région centre économie solidaire (demande e ncours)

  • les familles

  • L’UNAFAM union nationale des amis et des familles de malades psychiques dont REPIT est issu et à qui REPIT reste affilié.Aide pour la communication.

Message à l'opinion

Quand vous rencontrez un « malade psychique », sachez lui faire confiance. Au delà de la peur de votre jugement, il vous laissera découvrir ses multiples richesses. Dites vous que c’est une PERSONNE atteinte de maladie psychique. Il s’agit alors de la comprendre et de l’aider. c’est tout.

Message aux décideurs

Vous faites partie du 1%. Alors si vous osez en parler, vous oeuvrez sans doute déjà.

Si vous ne faites pas partie du 1%, beaucoup de l’énergie que vous possédez peut être dédiée à la cause de cette population aussi importante en nombre que discrète.

Message à ceux qui font l'ESS

Chacun dans la vie a ses épreuves. Elles nous emmènent à nous spécialiser, question de temps, et de compétence acquise. Cependant il semble que nous souffrions tous de la difficulté à se faire connaître. N’ y a-il pas à inventer solidairement des solutions pour améliorer la communication ?

Proposition pour influencer les décideurs

  • leur rappeler les chiffres de cette population dont ils n’ont pas souvent conscience

  • leur faciliter l’accès à ces noyaux de vie, les hôpitaux, les familles, les groupements de malades psychiques, les associations de parents

  • leur demande de parler aux élus et de transmettre les besoisn aux instances gouvernementales.

En résumé, cesser de se taire, informer encore et encore.

Propositions pour convaincre l'opinion

  • des émissions sur les personnes malades psuchiques intégrées dans notre société

  • oeuvrer pour que les journalistes changent leur propos en cas d’accident grave

  • témoigner de notre espérance

  • parler haut et fort du courage des malades psychiques

  • apprendre aux familles à être heureuses le plus possible malgré………… ( objectif REPIT)

Présentation de l'initiative (Quoi ?)

Mise en place de séjours pour les FAMILLLES de malades psychiques accompagnées ou non de leur proche fragile.

Quelles alliances positives ?

  • le monde du handicap

  • une vraie alliance avec le monde de la psychiatrie. Même pour afficher des publicités, il reste peu actif.

  • les associations familiales

Ressources, financements et moyens utilisés

dans la phase expérimentale :

  • Fondation de France

  • Conseil général du Cher

  • Azureva (village vacances)

  • Mutuelles, MGEN, MACIF ( contacts en cours);

  • les familles

Synthèse de mon indignation en une seule phrase

Comment, à notre époque est-il possible de cacher ou de déformer les realités vécues par le monde de la maladie psychique et de ne pas répondre à ces besoins. ?

Témoignages

« Un temps pour permettre à des mamans comme moi, un peu paumées et dépassées par cette maladie, de souffler, de penser à autre chose et peut être de se transformer ».