Initiative inspirante
Publié le 10 mai 2012

Terre de liens Bourgogne - Franche Comté : comment la solidarité participe au financement du développement rural

Paysage rural
Mots clés
ESS
circuit court
financement
agriculture
alimentation

L’association Terre de liens propose "de changer le rapport à la terre, à l’agriculture, à l’alimentation et à la nature, en faisant évoluer le rapport à la propriété foncière" à travers un Fonds de dotation pour recevoir des dons et une foncière nationale, sous forme de société en commandite par action, qui fait appel public à l’épargne. En Bourgogne - Franche Comté, elle réalise un travail de mobilisation et de sensibilisation sur le terrain. Tour d’horizon… Avec huit projets en cours, Terre de liens Bourgogne-Franche Comté inscrit son action de plain-pied avec les acteurs locaux. Elle reçoit entre 30 et 40 sollicitations de porteurs de projet par an, en général de jeunes agriculteurs, pour financer collectivement l’accession à la propriété foncière. Depuis sa création, en 2008, l’association tisse des liens dans le milieu associatif et institutionnel, aussi bien du monde agricole et rural que de l’économie sociale et solidaire, ce qui lui permet de mettre en œuvre de nombreux partenariats. La communication constitue une des premières étapes indispensables : mobilisation et sensibilisation sont les premiers ingrédients essentiels à son action.

Mobilisation et sensibilisation pour un financement local et solidaire

Comme le souligne Magali Salières, salariée de l’association, "l’importance de la solidarité dans l’accompagnement de projets est un atout formidable. La mobilisation citoyenne engendrée par Terre de liens répond à de réelles attentes : d’abord écologiques (modes de production), paysagères (respect du patrimoine agricole et de l’environnement) et de santé publique (qualité des aliments)." Des citoyens aux profils variés, aux compétences diverses (agricoles, agronomiques, financières…) se rassemblent ainsi autour de projets auxquels ils adhérent. Ils développent des actions d’informations et de sensibilisations auprès des décideurs politiques, économiques, et du grand public. Ils permettent par leur travail de collecte de fonds, à des projets de se concrétiser, notamment la création d’associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP).

Grâce aux outils de finance solidaire du mouvement, Terre de liens Bourgogne-Franche Comté a ainsi déjà accompagné 8 projets d’installation ou de maintien de fermes en agriculture biologique (13 paysans bourguignons) et la création de 3 sociétés civiles immobilières (SCI).

La concrétisation de projets de développement rural, pour et avec les habitants

Parmi les projets en cours, l’un se situe dans le Massif Central, en relation avec les collectivités locales sollicitées pour l’accueil de nouvelles populations. Il s’agit d’abord d’une expérimentation sur plusieurs régions pour responsabiliser les collectivités locales par rapport à leurs pouvoirs (mise à disposition de terres en agriculture biologique, mise en place de zones agricoles protégées…). Il s’agit ensuite de réfléchir ensemble (élus, habitants, Terre de liens Bourgogne Franche Comté) à des systèmes d’acquisition de terres et de fermes. Ce travail de mutualisation et de réflexion doit favoriser l’émergence de nouvelles initiatives, en valorisant tout particulièrement les démarches de circuits courts et ainsi le développement économique global sur le territoire.

Un autre projet se situe entre Bourgogne et Franche Comté, dans le "Jointout", plus exactement au Portail, sur la commune de Torpes. Terre de liens travaille sur un futur éco-hameau, avec des habitats groupés écologiques, des activités économiques (un boulanger, le GAEC du Jointout), et une association d’animation culturelle. Les terres d’implantation ont été achetées à un agriculteur cédant soucieux de trouver un acquéreur avec lequel il partage des valeurs plutôt que de vendre avec un maximum de profits.

Ces initiatives et ces projets régionaux font la force de Terre de liens. Au niveau national, la foncière a collecté 21 millions d’euros, avec 6.200 actionnaires (au 31 décembre 2011), et permis 52 acquisitions de terres. L’association a été récompensée par Finansol dans le cadre de la semaine de la finance solidaire (voir la vidéo).

Pour en savoir plus : http://www.terredeliens.org

Revenir à la page "Le Mag"
Pour aller plus loin

Tribune

Hugues Sibille

Hugues Sibille

Président du Labo de l'ESS

Responsabilité, citoyenneté, solidarité !

Une autre devise pour notre république ? Sûrement pas ! Mais un élargissement de nos devoirs. Il ne suffit pas de dire...
Lire plus

Vous souhaitez soutenir le Labo de l'ESS ?

Accompagnez la construction de l’économie sociale et solidaire de demain en adhérant à notre think tank et à nos valeurs !

Adhérez